Accueil Entreprises Recherche G2RM Notes et docs Formation Plan du site
Introduction
Réseaux sans fil
WiFi
WiMAX
Bluetooth
Zigbee
Téléphonie mobile
GSM
GPRS
UMTS
Téléphonie par satellite
Iridium
Global Star
Système de
positionnement par satellites
Galiléo
Glonass
Balises de détresse
Argos
Cospas-Sarsat
Technologie RFID
Les normes IEEE
 
 
Les communications sans fil

Glonass
(logo Glonass, site futura-sciences.com)



Le Système Glonass

GLONASS est le nom du système de positionnement par satellite utilisé actuellement par la Russie. Né durant la guerre froide, ce programme a vu ses premiers satellites placés en orbite en octobre 1982. Le signal GLONASS est utilisé dans le domaine civil par les géomètres et les topographes qui se servent de récepteurs satellites compatibles avec les signaux GPS et les signaux GLONASS.

Depuis 1996, l'OACI (Organisation de l'aviation civile internationale), ainsi que l'OMI (Organisation maritime internationale), utilisent le réseau GLONASS parallèlement au GPS.

 

Infrastructure du système GLONASS

Comme tous les systèmes de positionnement par satellites, GLONASS est composé de deux parties :

  1. la partie spatiale est constituée de 24 satellites, répartis sur 3 plans orbitaux à une altitude de 19 100 km. Contrairement aux satellites du système américain GPS, chaque satellite répète la même orbite après 8 jours. Chaque plan orbital comprend 8 satellites. Fin 2007, 18 satellites seront en position sur les 24 prévus, objectif qui sera atteint en 2009, ce qui autorise déjà une utilisation en tant que couverture mondiale alors qu'à l'origine, ce réseau n'était destiné qu'aux récepteurs se trouvant en territoire russe, bien que créé pour concurrencer le système américain. Les satellites déjà en place ont une précision est de 20 m dans le plan horizontal, de 30 m dans le plan vertical et 5 cm/s en vitesse. Leur durée de vie est de sept ans.
  1. la partie au sol est composée de 5 stations, la principale se trouvant à Krasnoznamensk dans la région de Moscou.

A partir de 2010, les satellites actuels seront progressivement remplacés par des GLONASS-K, à la fois plus légers (745 kg)  et plus performants (leur précision est de 14 m dans le plan horizontal et de 20 m en altitude), et dont la durée de vie atteindra dix ans.

Coopération avec le système européen Galileo

La Russie a fait savoir qu'elle était intéressée pour coopérer au futur système de positionnement de l'Union européenne, Galileo. Le système GLONASS ne serait cependant pas abandonné, mais Galileo serait son complément à partir de sa véritable entrée en service (vers 2012).

 

Rubrique rédigée en août 2007 par Yoann Lelievre (INSA Rennes) pour le Groupe Régional de Recherche en Micro-ondes (G2RM).

Haut de page

Copyright © 2015 Aceli - tous droits réservés