Accueil Entreprises Recherche G2RM Notes et docs Formation Plan du site
Introduction
Réseaux sans fil
WiFi
WiMAX
Bluetooth
Zigbee
Téléphonie mobile
GSM
GPRS
UMTS
Téléphonie par satellite
Iridium
Global Star
Système de
positionnement par satellites
Galiléo
Glonass
Balises de détresse
Argos
Cospas-Sarsat
Technologie RFID
Les normes IEEE
 
 
Les communications sans fil

Bluetooth

Le Bluetooth



 

Le Bluetooth est un standard de communication sans fil utilisant une technologie radio courte distance destinée à simplifier les connexions entre les appareils électroniques. Il représente l’équivalent de l’USB mais sans fil et sert donc à relier des périphériques avec un ordinateur ou d’autres périphériques (imprimantes, scanners, claviers, souris, téléphones portables, PDA, …). Le Bluetooth est destiné à un usage personnel et se classe dans la catégorie PAN (Personal Area Network).

 

Description de la technologie Bluetooth

Le standard Bluetooth a été déposé à l’IEEE sous la norme 802.15.  Le standard 802.15 est découpé en 4 sous standards :

  1. 802.15.1 : standard déposé et publié à l’aide du groupe Bluetooth, débit de 1Mbit/sec Wireless PAN, Bluetooth v1.x

  2. 802.15.2 : recommandations liées à l’utilisation de la bande de fréquence 2,4 GHz, standard non encore validé

  3. 802.15.3 : travail en cours sur le haut débit avec la technologie Bluetooth avec des débits allant à plus de 20 Mb/s pour une utilisation multimédia

  4. 802.15.4 : travail en cours sur le bas débit avec la technologie Bluetooth

Il fonctionne comme la technologie 802.11b (WiFi) sur la bande de fréquence 2,4 GHz et utilise 79 fréquences différentes. A noter qu’en France, il est possible d'utiliser uniquement 23 canaux.

Il y a risques de collisions entre les paquets Bluetooth et les paquets 802.11b ainsi qu’avec les autres appareils utilisant la bande 2,4 GHz. Utilisant l’air comme support de transmission, il est impossible d’empêcher ces collisions. Toutes les technologies utilisant l’hertzien comme support essaient donc de les éviter en ajoutant beaucoup de bits de contrôle pour vérifier l’intégrité des données reçues.

Pour protéger l’intégrité des données, Bluetooth utilise dans son cas des protocoles de commutation par paquet et de saut de fréquence. Ceci permet aux données de « sauter » d’un canal à un autre de façon ininterrompue pour l’émetteur et le récepteur. Il permet d’atteindre, en full duplex et dans des environnements plus bruyants que la moyenne, 1600 échanges par secondes ce qui nous donne au final, lorsqu’on enlève les informations de contrôle, un débit de 1 Mbit/s mais avec une portée faible de quelques mètres seulement.

Le niveau élevé de saut de fréquence ainsi que la rapidité d’accusé de réception de données contribuent à maintenir la robustesse du Bluetooth, et ce grâce à la correction d’erreur directe qui minimise la corruption de données sur des liaisons longue distance, et des paquets de petite taille.

 

Avantages du Bluetooth

La technologie Bluetooth voit aussi son application pour la télévision et également dans d’autres domaines où les câbles sont très utilisés. Dans sa deuxième version actuellement en cours de développement, il fonctionnera à un débit de 10 Mbit/s et prévoit une portée sur des distances d’une centaine de mètres.

L’avantage du Bluetooth par rapport au WiFi, qui offre apparemment de meilleures performances, se trouve au niveau de la consommation : en effet, la connexion sans fil est surtout utilisée pour les appareils mobiles, et donc n’étant pas directement reliés au secteur. Par conséquent, la technologie Bluetooth a une plus faible consommation que le WiFi. Le second avantage est le prix attractif de cette technologie grâce à son faible coût de réalisation des puces.




Rubrique rédigée en août 2007 par Yoann Lelievre (INSA Rennes) pour le Groupe Régional de Recherche en Micro-ondes (G2RM).

Haut de page

Copyright © 2015 Aceli - tous droits réservés