Accueil Entreprises Recherche G2RM Notes et docs Formation Plan du site
Les Hypers
Le substrat
La constante
Le diélectrique
Les lignes
Le détourage
La finition
Le cuivrage
Évolution

 

Recherche Technologie

Matériaux
 
Les Hypers
Les utilisations classiques des hyperfréquences (fréquences supérieures à 100 MHz) dans les domaines de la radio terrestre et du radar ont rapidement pris de l’extension au cours de ces dernières décennies.

De nombreux domaines nouveaux d’application apparaissent grâce aux avancées technologiques, citons notamment le téléphone portable, le téléphone sans fils, la communication et la navigation par satellite, les systèmes de mesure industriels, le contrôle du trafic aérien, la radiométrie, le contrôle des processus industriels, contrôle du trafic routier, la médecine et l’utilisation immédiatement évidente des hyperfréquences dans, la télévision par satellite, les radars de police, les systèmes d’alarme et même l’automobile (système de contrôle et d’arrêts automatiques).

De Plus, l’utilisation de circuits à temps d’impulsions très courts  ("gigabit logic") pour les communications à large bande et les ordinateurs rapides ont introduit les hyperfréquences dans le large domaine de l’électronique digitale.

Aujourd’hui, l’utilisation de la technologie MMIC’s (  Monolithic Microwave Integrated Circuits) est très étendue. L’intégration sur un même substrat plan d’une fonction hyperfréquence complète permet des gains importants sur les dimensions et le poids, sur la fiabilité et sur la tenue mécanique aux chocs et aux vibrations (notamment pour les avions et les satellites).

Le circuit imprimé sur lequel sont reportés les composants hyperfréquences ( tels que diodes et transistors) ne peut plus être considéré uniquement comme un support mécanique et d’interconnexion. Il a une fonction hyperfréquence, soit comme ligne de transmission accordée, soit comme filtre ou coupleur, soit comme une antenne…
Copyright © 2015 Aceli - tous droits réservés